Voyage équitable au Pérou et en Amérique Latine

Que voir à Paracas et sur les îles Ballestas ?

Que voir à Paracas et sur les îles Ballestas ?

Présentation

Comme on vous comprend quand vous nous dîtes que vous souhaitez sortir du tumulte de Lima la désinvolte – même si l'on adore se perdre dans certains endroits de la capitale péruvienne – nous vous proposons de vous rendre 260 kilomètres plus au sud, à Paracas.

Paracas est un immanquable de votre séjour au Pérou. C'est l'un des points de départ pour visiter les merveilles de la côte aride et du désert péruvien. Pour les amoureux des grands espaces et des animaux marins, vous serez servis !

On vous plante le décor de ces visites inoubliables, sur la côte sud du Pérou.

Que voir à Paracas ?

La réserve naturelle de Paracas

matthijs-idema-C87mknr0YAs-unsplash.jpg

Lorsque l'on évoque Paracas, en réalité, on se réfère à trois éléments : le plus connu d'entre eux, c'est le point de départ pour les îles Ballestas. Mais Paracas, c'est aussi le nom d'un réserve naturelle protégée et d'une civilisation pré-inca.

La réserve de Paracas est une succession de plages et de falaises abruptes. En deux mots, c'est l'image même du désert qui se jette dans l'Océan Pacifique. Parmi les plages les plus emblématiques, on retrouve Lagunillas – où l'on vous conseille de déguster une spécialité de fruits de mer – et La Mina. Si vous souhaitez observer les lions de mer et autres manchots, nous vous conseillons un détour à Punta Arquillo.

Il est possible de rejoindre Bahia de la Independencia, une magnifique plage, uniquement en 4x4 avec un guide.

Pour ce qui est de la baignade, il faut se renseigner sur place car certaines plages ne sont pas autorisées.

La civilisation pré-inca de Paracas

Sans titre 6.jpg

Les conditions météorologiques du désert péruvien ont permis de conserver de nombreux vestiges de cette civilisation quelque peu oubliée. Le premier cimetière découvert daterait de 700 av. J.-C., il se situe dans des cavernes.

Ce qui est frappant dans les restes de la civilisation Paracas, c'est la minutie avec laquelle ils réalisaient leurs vêtements. Cela fait de cette civilisation précolombienne l'une des pionnières en matière de textile.

Pour en savoir plus sur cette civilisation, rendez-vous au Musée national d'Archéologie, Anthropologie et Histoire à Lima et au Musée régional d'Ica.

Que voir sur les îles Ballestas ?

femke-schreurs-F4ZYHd9GxZg-unsplash.jpg

Le temps d'une demi-journée, nous embarquons pour une découverte des îles Ballestas situées au large de Pisco. Cette réserve marine protégée abrite bien des espèces : des otaries à crinière, des manchots de Humboldt, des oiseaux dont le cormoran, la sterne et le fou de bassan,... Ces derniers sont d'ailleurs producteurs d'un puissant fertilisant, il s'agit du guano. Votre guide vous détaillera sûrement son utilisation et sa provenance.

danilo-vasquez-robles-fAHno8ubpbA-unsplash.jpg

La balade en bateau est l'occasion d'admirer le fameux Chandelier, un géoglyphe d'environ 180 mètres de hauteur, visible uniquement depuis l'océan.

Comment se rendre à Paracas et sur les îles Ballestas ?

Nous vous conseillons d'emprunter un bus de ligne très confortable depuis Lima. Paracas se situe à 3h30 de trajet de la capitale en empruntant la route panaméricaine sud.

ulrike-langner-FWLJ9mdwFD0-unsplash.jpg

Quand partir à Paracas ?

Les mois de mars à octobre sont les plus profitables pour visiter le désert péruvien, même s'il est envisageable de s'y rendre toute l'année car les précipitations y sont très faibles et les températures constantes.

Que voir près de Paracas au Pérou : nos 5 coups de cœur

Chez l'habitant en plein désert : chez Alfonso dans son hacienda à Palpa

275128543_4987669297955847_6073867570129418968_n.jpg

Alfonso est passionné par la culture des fruits et des légumes, il accueille les voyageurs dans son hacienda qui est située au cœur d'un oasis et d'une vallée fertile dans la région d'Ica.
Alfonso peut accueillir chez lui jusqu'à 12 voyageurs ! On adore son cadre de vie et le suivre à travers ses plantations... Et même se baigner dans son oasis.

241199595_4449989818390467_6543851441285807716_n.jpg

C'est décidé : je pars au Pérou !

L'oasis de Moron : pourquoi y aller ?

Sans titre 8.jpg

On peut se rendre à Moron depuis les villes de Pisco ou de Paracas en véhicule privé. Cet oasis offre une alternative moins touristique et donc plus tranquille que celle de Huacachina.
Seule son eau d'un bleu scintillant contraste avec le vert de la végétation qui l'entoure et, bien sûr, le jaune des dunes de sable fin.

Il est en effet beaucoup moins fréquenté et dépourvu de toute construction : c'est une réserve protégée.

Que diriez-vous de vous y baigner, de faire du sandboard et même du kayak ?

Il n'y a pas d'hôtel sur place, il est donc plus convenable de réaliser cette visite à la journée depuis Paracas.

Les mystérieuses lignes de Nasca

Sans titre 7.jpg

Les énigmatiques géoglyphes de Nasca attirent les voyageurs du monde entier. Cela en fait l'un des points incontournables du désert péruvien. Deux options sont possibles et permettent de prendre de la hauteur pour observer ces lignes tracées à même le sol.

On peut tout d'abord se rendre sur un mirador pour y voir trois géoglyphes.

D'une manière générale, nous déconseillons le survol des lignes depuis l'aérodrome local en raison des nombreux incidents liés au mauvais entretien et contrôle des avions et de l'accident mortel récent.

Pour en savoir plus sur les lignes de Nasca, un petit musée a ouvert en ville, il se nomme le Musée Maria Reiche du nom de cette archéologue allemande qui a largement contribué à la découverte et à l'interprétation des lignes de Nasca.

En savoir + sur les lignes de Nasca

Le cimetière précolombien de Chauchilla, une expérience à vivre

Sans titre 5.jpg

Ce cimetière précolombien de Chauchilla abrite des momies vieilles de plus de 1.500 ans. Nous pouvons observer des crânes, des fragments de céramique et de tissus notamment qui nous plongent des siècles en arrière... !

Ce site est le seul du pays où l'on peut voir des momies sur leur lieu de sépulture d'origine.

En cours de route, nous apprécierons la dune la plus haute du monde, le « Cerro Blanco » !

Faire du sandboard sur les dunes de sable, à Huacachina

Sans titre 11.jpg

Sensations fortes garanties ! Les sandboards sont louables sur place, dans l'oasis. Cette activité est notamment plébiscitée par les familles avec enfants.
Il s'agit de se laisser glisser sur le sable, sur une planche, sur la même technique que le snowboard.
Par ailleurs, il n'est pas recommandé de se baigner dans l'oasis puisque le niveau de l'eau est en baisse constante depuis plusieurs années.

Voir notre guide sur l'oasis de Huacachina

A ne pas manquer lors de votre voyage au Pérou : le désert de Paracas à Palpa en passant par Nasca

dggd.jpg

Que diriez-vous de découvrir notre séjour Chez nos amis au Pérou, qui concentre la visite des incontournables du pays en passant du temps auprès des habitants, chez eux ?

Et, en plus, nous avons prévu cinq jours dans le désert péruvien à Paracas et à Nasca. L'occasion de voir des animaux sauvages, d'apprécier l'étendue infinie du désert et de ne pas oublier de faire un détour pour visiter les sites pré-inca les plus emblématiques de la région.

Circuits faisant étape à Que voir à Paracas et sur les îles Ballestas ?

icone nl

Recevez nos bons plans

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Facebook
Twitter

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse