Voyage équitable au Pérou et en Amérique Latine

La région du Quindio, à la rencontre des producteurs de café colombien

Présentation

Arabica, Castilla, Captura... Ces noms vous donnent l'eau à la bouche ? Dans le département du Quindio, au sud de Bogota en Colombie, la boisson phare est le café. On le produit, on le conserve et... on le consomme !

On atterrit à Pereira, une grande ville où transitent chaque jour des tonnes et des tonnes de sacs en toile de jute remplis de café. Avant cela, les grains de ce délicieux breuvage sont récoltés dans les alentours de cette ville.

Terres des Andes vous invite à découvrir de petits villages au charme d'antan, comme Filandia, non loin de Pereira mais aussi Salento sans oublier l'incontournable Vallée de Cocora, un paradis de nature.

Dans le Eje cafetero colombien, vous apprendrez quelques techniques locales de récolte des grains de café, comme le terme « cerise » pour désigner les grains que l'on cueille directement sur les arbustes. Vous rencontrerez des producteurs locaux qui ont à cœur de préserver tous les éléments naturels qui leur permet de cultiver un si bon café


Pereira et la région du Quindio : une tasse de café colombien ?
1. Visiter Salento dans le « Eje Cafetero » et la Vallée de Cocora
2. La Vallée de Cocora, non loin de Salento
3. Découvrir Filandia et ses fincas traditionnelles
4. Dans le Quindio, il est possible de rencontrer des producteurs de café biologique...
5. Que voir à Armenia et ses environs ?
Le Museo del café
Le jardin botanico del Quindio

Profitez-en pour découvrir la région de Medellín, au nord de la « zona cafetera » en Colombie
1. La ville de Medellin
Medellin : faîtes tomber les clichés
Medellin à l'ère de la transformation : une ville moderne et attrayante !
Que voir à Medellin ?
Les alentours de Medellin grâce au « MétroCable »
2. Guatapé, un charme fou !
3. Santa Fé de Antioquia : pourquoi pas ?


 

Pereira et la région du Quindio : une tasse de café colombien ?

andres-f-uran-1272943-unsplash.jpg

Avant que vous vous posez la question ; ce sont les sols volcaniques de cette région de Colombie qui confèrent au café sa saveur si particulière. Les différentes variétés de café colombien sont réputées pour leur robustesse, leur goût assez prononcé et la diversité des arômes.

S'il vous arrive d'observer les sachets de café, vous remarquerez sûrement le logo du label de qualité Juan Valdez. Cette image est typique de la culture paisa. Cette dernière est née dans les régions d'Antioquia (vers Medellin) et du Quindio. Elle réunit des « paysans » et « montagnards » qui y vivent depuis des générations.

En effet, cette culture spécifique et chère aux habitants est née au XIXème siècle depuis l'installation de pionniers dans le centre ouest du pays. Ils ont eu l'idée de planter du café, et, autour de celui-ci, de créer toute une culture.

Petit tour d'horizon de ces villages colombiens pas comme les autres où le temps semble avoir suspendu son vol...

1. Visiter Salento dans le « Eje Cafetero » et la Vallée de Cocora

salento-996461_960_720.jpg

Salento est un petit village typique de la région du café, situé à mi-chemin entre les villes de Pereira et d'Armenia. A l'origine, Salento était un lieu de passage pour les populations indigènes. Puis, il a constitué une voie royale empruntée par les Espagnols. Depuis, ce sont en grande majorité des marchands qui s'y sont installés.

Salento est situé dans une vallée fertile traversée par de nombreux cours d'eau. Les champs de café sont nombreux autour du village, ainsi que les producteurs. A Salento, ces derniers ont à cœur de préserver les ressources naturelles propices à la récolte d'un café de qualité.

salento-1871917_960_720.jpg 

Ici, il plane une ambiance unique. Ce village est définitivement différent des autres villages de la région du Quindio. Il est d'abord reconnu pour sa beauté aux allures européennes : ses balcons et façades colorées et ses ruelles étroites font partie d'un patrimoine très bien conservé et apprécié des photographes du monde entier !

Imaginez, quelques années en arrière, les ruelles de Salento foulées par les pas des arrieros, les muletiers transporteurs de marchandises, mais surtout des montagnards, avec leur poncho à rayures et leur besace en cuir dans le plus pur style paisa !

Aujourd'hui, on trouve de nombreuses boutiques de sombreros vueltiaos à Salento. Ces chapeaux typiques réalisés en feuilles de palmier sont tressés par les populations indigènes de la côte pacifique.

Vous remarquerez bien vite qu'ils se plient aisément, s'enroulent même, afin de tenir dans un sac à dos ou même dans la poche arrière du pantalon ! Un élément indispensable pour les cueilleurs de café, ainsi que pour les randonneurs les plus assidus dans la région !

2. La Vallée de Cocora, non loin de Salento

christian-holzinger-747344-unsplash.jpg

Coiffé de votre plus beau sombrero, en route pour une journée d'exploration de la Vallée de Cocora, située à quelques kilomètres de Salento. Ici, les habitants vous diront que c'est un passage obligé !

Admirez un paysage grandiose, ponctué de palmiers de cire gigantesques, dont le tronc semble interminable : ce sont les cocora. Ils peuvent atteindre jusqu'à 65 mètres de hauteur !

Ces arbres sont dorénavant protégés par le gouvernement colombien. Auparavant, ils servaient à constituer des rameaux lors de fêtes religieuses.

Une petite marche nous attend afin de profiter de cette merveilleuse vallée et de ses contrastes de couleurs saisissants, entre le vert émeraude de la végétation et le bleu clair du ciel... juste de quoi se sentir chanceux!

fernanda-fierro-751314-unsplash.jpg

3. Découvrir Filandia et ses fincas traditionnelles

michael-baron-795122-unsplash.jpg

Vous vous demandez sûrement quelle est l'altitude la plus propice à la production d'un café de qualité. La réponse est : entre 1200 et 1800 mètres d'altitude. C'est à cette hauteur que l'on trouve la plupart des plantations de café dans la région du Quindio.

De plus, comme nous l'avons expliqué précédemment, la combinaison d'un sol volcanique et d'un ensoleillement modéré font la qualité du café, tout cela combiné à une alternance de pluies avec des journées sèches.

Dans le Quindio, on trouve beaucoup de petites exploitations agricoles, dont plus de 500 sont familiales. Notre passe-temps favori est de se promener dans les petits villages traditionnels à l'architecture que vous ne verrez nulle part ailleurs.

alberto-cocchi-471427-unsplash.jpg

Filandia est un village typique au nord de Salento dans lequel la tradition est de fabriquer des paniers à café en osier. Vous y verrez des panneaux indiquant que vous vous trouvez bien sur la « Route artisanale du Quindio ». Ces paniers sont fabriqués dans le but d'être robustes, afin de supporter 10 à 15 kilogrammes de « cerises » lors de la récolte !

A Filandia tout comme à Salento, la production de café se transmet de génération en génération. Aujourd'hui, des associations de femmes cultivatrices ont vu le jour afin de mutualiser les efforts et de s'entre-aider dans un environnement à majorité masculine.

Les plantations sont réparties sur une surface d'en moyenne 4 hectares par agriculteur, mais il en existe des bien plus importantes. Les plants de café ne mesurent pas plus de 80 centimètres à 1 mètre de hauteur.

4. Dans le Quindio, il est possible de rencontrer des producteurs de café biologique...

riley-farabaugh-747349-unsplash.jpg

Dans ces fermes biologiques, tout est fait à la main : du pressage de la coque au séchage des grains au soleil : le cycle de la production est entièrement respecté suivant les techniques traditionnelles. Lorsque l'on mout les grains, nous obtenons leur arôme naturel. C'est ensuite le percolateur qui transforme ces grains en un breuvage délicieux. Qu'a-t-on besoin de plus ?

Pour savoir si les grains sont secs, il suffit d'en prendre une poignée et d'écouter le bruit qu'ils font en retombant de la main. Les propriétaires de ces fermes de café biologique cherchent à conserver l'artisanat, dans le respect de l'environnement.

En voilà une belle source de fierté pour les habitants ! Nous pouvons produire du pur arabica, considérée comme la meilleure qualité de café, tout en préservant également des variétés plus anciennes. Ces graines de café sont exploitées naturellement : elles font partie d'un écosystème bien établi.

coffee-1154353_960_720.jpg

Venez, vous aussi, rencontrer les Colombiens passionnés par leur métier aux côtés de votre guide francophone Terres des Andes. La production de café en Colombie n'aura plus de secret pour vous !

Qu'attendez-vous pour écouter la fameuse chanson Colegiala, chanson popularisée par le groupe colombien Rodolfo y su Tipica dans les années 1980 ? Vous avez déjà un pied dans le Quindio !

5. Que voir à Armenia et ses environs ?

colombia-3529147_960_720.jpg

Le Museo del café

Nous apprécions quelques petites heures réservées à la découverte des techniques locales de productions de café exposées dans ce musée. Un spectacle folklorique est même ouvert au public afin de mieux comprendre la légende du café colombien.

Le Jardin botanico del Quindio

Ce parc de 15 hectares est l'habitat privilégié de centaines d'espèces d'oiseaux et de papillons. Un incontournable de votre séjour, et l'un des plus beaux jardins botaniques du pays ! Admirez les palmiers et les bambous... Un décor de rêve !

Profitez-en pour découvrir la région de Medellín, au nord de la « zona cafetera » en Colombie

nestor-morales-587950-unsplash.jpg

Medellin est la deuxième ville de Colombie après sa capitale, Bogota. Elle est située à l'ouest de celle-ci dans le département d'Antioquia. Dans cette grande métropole de 3 millions d'habitants, les contrastes culturels sont nombreux. Visitez Medellin aux côtés de votre guide francophone expert et découvrez toutes ses facettes...

1. La ville de Medellin

Perché à 1500 mètres d'altitude, Medellin est un incontournable de votre séjour en Colombie. Elle fait la part belle aux préjugés qui lui sont pourtant tenaces pour offrir aux visiteurs du monde entier des infrastructures modernes et avancées. On adore se promener à Medellin, non seulement pour découvrir la capitale d'une région magnifique du pays, mais aussi pour en apprendre davantage sur son histoire, pas toujours facile à endosser.

Medellin : faîtes tomber les clichés

paola-galimberti-1253522-unsplash.jpg

Aujourd'hui à Medellin, de nombreuses politiques d'urbanisme social favorisent l'insertion des plus pauvres. Dans les quartiers de périphérie, des écoles et bibliothèques ont été construites, ce qui a contribué à faire baisser la criminalité de 80% par rapport aux années 1990.

Cependant, l'histoire tumultueuse de cette ville et de la Colombie, dans ses heures les plus sombres, n'est jamais très loin. En effet, la figure d'Escobar reste une valeur refuge pour les plus démunis.

Il y a 20 ans, le roi des Narcos fit construire plus de 300 maisons, c'est-à-dire un quartier tout entier, pour loger les personnes pauvres.

L'histoire de délinquance de la ville étant tenace, les pouvoirs publics ont décidé, il y a plusieurs années de cela, d'employer des personnes bienveillantes au service de la Jeunesse et des Sports, auprès des enfants des quartiers les plus pauvres afin de leur faire partager des moments conviviaux et sains autour du sport et des activités ludiques.

Ces travailleurs sociaux insufflent aux enfants une leçon de vie et leur donne de petits coups de pouce au quotidien. Medellin rêve aujourd'hui de faire oublier sa mauvaise réputation.

Medellin à l'ère de la transformation : une ville moderne et attrayante !

kobby-mendez-1399541-unsplash.jpg

S'il y a bien un emblème de la transformation de Medellin, dès les années 1990, c'est son métro. Sa construction, de 1993 à 1996, a permis de relier les quartiers riches aux quartiers pauvres. Medellin est en avance sur son temps, puisque c'est la seule ville de Colombie à posséder un métro.

Cela est sans compter sur le réseau de trois téléphériques permettant d'atteindre des endroits situés plus à l'écart de la ville : des quartiers en périphérie aux parcs naturels en altitude ! Un grand bol d'air frais, vivifiant et appréciable après votre séjour en ville.

En se promenant dans les jardins et sur les places de Medellin, il n'est pas rare d'y contempler de gracieuses sculptures de Botero, à l'image de ses Pajaros de Paz (Oiseaux de paix) dans le Parque San Antonio. L'histoire de cette statue ne ressemble à aucune autre, puisqu'elle a hélas été détruite lors d'un attentat.

medellin-182336_960_720.jpg

Ne se laissant pas décourager, Botero a reproduit la statue à l'identique à quelques mètres de là. D'une manière générale, le travail de Botero est présent sur quasiment toutes les places de la ville. La tradition veut que toucher ces statues nous apporte joie et chance en amour...

Que voir à Medellin ?

La Plaza Botero est d'ailleurs un lieu à visiter absolument, ainsi que le célèbre Museo de Antioquia qui vous présentera dans un premier temps la richesse des différentes cultures colombiennes. Ensuite, vous vous plongerez dans l’œuvre d'une multitude d'artistes colombiens, pour enfin terminer votre visite avec des œuvres de Botero et de quelques artistes espagnols comme Picasso.

Lors de notre visite de la ville de Medellin, nous nous aventurons au Musée de la Mémoire qui a ouvert ses portes récemment en plein centre-ville. Les guides bénévoles de ce musée sont des proches de victimes des groupes de Pablo Escobar. Un parcours initiatique pour qui souhaite en connaître davantage sur le passé sombre de Medellin, tout en étant solidaire avec les familles des victimes.

Ne manquez pas non plus le jardin botanico de Medellin. Il s'étend sur 16 hectares dans la partie nord de la ville. Il s'agit d'une forêt tropicale humide abritant aussi un très joli lac.

medellin-2399166_960_720.jpg

Ce beau jardin accueille chaque année l'impressionnante Feria de las Flores sous son Orquideorama, un sanctuaire pour les plus belles espèces de fleurs. A Medellin, on trouve de grandes exploitations de fleurs partout autour de la ville : la Colombie en est le deuxième exportateur mondial après les Pays-Bas.

Avez-vous déjà mangé des solteritas ? Ces biscuits à la drôle de couleur orange sont réalisés à base de lait concentré. On les trouve dans la rue à Medellin, ils sont vendus par des vendeurs ambulants. Ces biscuits sont d'origine scandinave.

Les alentours de Medellin grâce au « MétroCable »

cable-881759_960_720.jpg

Depuis le centre, il vous sera possible d'emprunter un premier téléphérique au nord de la ville. Il dessert principalement les quartiers les plus populaires. Ne vous y rendez pas sans un guide local qui connaît parfaitement sa ville.

Le téléphérique de Medellin vous offre également d'autres options, puisque 3 lignes existent. Vous pourrez par exemple emprunter l'un d'entre eux jusqu'au Parque Arvi, après avoir traversé des montagnes : le paysage vu d'en haut est à couper le souffle !

Ce parc est un paradis de nature situé tout près de Medellin. Il est très fréquenté par les locaux et les touristes en recherche d'un havre de paix car facilement accessible en MetroCable. Plusieurs options sont possibles pour visiter ce parc : des balades à pied ou en louant un vélo, pendant 1 ou 2 heures. Des visites guidées sont également proposées.

Pour ceux qui disposent de plus de temps dans la région de l'Antioquia, prenez la direction du village de Guatapé, à environ 2 petites heures de route de Medellin... Vous ne le regretterez pas !

2. Guatapé, un charme fou !

milo-miloezger-648686-unsplash.jpg

Guatapé est un petit joyau en plein cœur de la Colombie. Avant tout, c'est un petit village coloré où les habitants coulent des jours paisibles. Admirez les zocalos qui ornent la partie basse des murs colorés de Guatapé : sont représentées des scènes de la vie quotidienne des habitants sur des sculptures savamment peintes. Ne manquez pas la Plazoleta de los Zocalos... Nous vous en laissons la surprise !

Ensuite, à Guatapé, nous pouvons admirer des dizaines de petits îlots dispersés çà et là, créés jadis par la construction d'un barrage qui fournit un tiers de l'électricité de la Colombie.

danny-lau-1587761-unsplash.jpg

Si vous le souhaitez, vous pourrez amorcer la montée des quelque 649 marches qui vous séparent du sommet du fameux Peñon de Guatapé, aussi appelé la Piedra del Peñon. De là haut (200 mètres de hauteur), admirez une vue à 360° sur les îlots et la nature colombienne si généreuse.

charl-folscher-1332024-unsplash.jpg

Il vous est possible de réaliser cette excursion sur la journée, ou bien de trouver un petit hébergement local à Guatapé.

3. Santa Fé de Antioquia : pourquoi pas ?

roger-burkhard-13363-unsplash.jpg

Santa Fe de Antioquia était auparavant la capitale du département de l'Antioquia. Depuis l'année 1826, c'est Medellin qui assume ce rôle. L'Antioquia désigne aussi une chaîne de montagnes qui a vu naître la culture paisa.

La charmante ville de Santa Fe fut construite dans un style colonial des plus enchanteurs. Ici, tout est tourné vers la religion, pilier essentiel dans la culture des Colombiens. La catedral Basilica de la Inmaculada Concepcion et l'iglesia Santa Barbara sont deux monuments qu'il faut visiter si vous en avez le temps et l'envie.

D'autres églises magnifiques sont présentes à Santa Fe de Antioquia et on y trouve aussi un musée consacré à l'art religieux.

Au départ de Santa Fe, il est possible de vous rendre dans des réserves naturelles afin d'observer la faune sauvage et notamment les oiseaux à la Réserve naturelle Aves Colibri del Sol. Un grand bol d'air et de chants mélodieux après la visite des tumultueuses villes de l'Antioquia.

salento-2912469_960_720.jpg

De la région du Quindio à celle de l'Antioquia, votre guide de Terres des Andes vous accompagnera sur les sentiers peu fréquentés, foulés jadis par les pas des paisas. Des techniques de plantation de café aux quartiers contrastés de Medellin, vous rencontrerez des Colombiens toujours prêt à partager avec vous un petit bout de chemin.

Circuits faisant étape à La région du Quindio, à la rencontre des producteurs de café colombien

icone nl

Recevez nos bons plans

Ou envoyez-nous un email
contact@terresdesandes.org

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Facebook
Twitter

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse