Voyage équitable au Pérou et en Amérique Latine

Comment se rendre au Choquequirao ?

Comment se rendre au Choquequirao ?

Présentation

Choquequirao, kesako ? Site inca très peu fréquenté en raison de son accessibilité limitée – on y accède seulement à pied – le Choquequirao est souvent comparé au Machu Picchu en terme de majesté. On dit même que ces ruines seraient « sœurs » à celles de la Merveille du Monde.

Choquequirao signifie « berceau d'or » en langue quechua, le site aurait été construit par Pachacutec, le premier empereur inca, après avoir vaincu les Chancas. Il mesure tout de même 1 800 hectares !

Situé stratégiquement entre Cusco et la forêt amazonienne, Choquequirao aurait été un centre religieux et culturel pendant la période inca. Ses bâtiments et terrasses agricoles, typiques de l'époque, sont en très bon état. La totalité du site n'a pas encore été découverte, il manquerait entre 60 et 70% du site à dévoiler...

Où se trouve le Choquequirao ?

10399305_18844293359_9213_n.jpg

Le Choquequirao est situé à 2 jours de marche de Cachora, un village à 4h de bus de Cusco. Aucune route ne va jusqu'au site sacré. Il se trouve à 3 035 mètres d'altitude dans la chaîne de Salkantay. En contrebas, on trouve la vallée de l'Apurimac, un des trésors cachés du Machu Picchu.

Quand aller au Choquequirao ?

10399305_18844323359_1003_n.jpg

L'idéal pour visiter la région de Cusco, la Vallée sacrée des Incas et pour réaliser le trek du Choquequirao est de le faire entre les mois d'avril et de d'octobre, durant la saison sèche.

Si vous partez en pleine saison humide, les chemins risquent d'être en mauvais état à cause des fortes pluies qui frappent régulièrement cette région. Plus d'infos sur notre guide Quand partir au Pérou.

Quoi prendre pour le trek du Choquequirao ?

10399305_18844263359_7506_n.jpg

  • Sac à dos de randonnée avec sa couverture de pluie
  • Sac de couchage
  • Vêtements pour climats froid et chaud, dont veste de pluie imperméable
  • Pantalons légers et de pluie
  • Chaussures de trekking / trail
  • Tongs et éventuellement sandales (pour les douches)
  • Chaussettes en laine et sweat
  • T-shirt à manches longues et aussi à manches courtes
  • Crème solaire, répulsif à moustiques à application cutanée, lotion désinfectante, tablettes stérilisantes pour l'eau, bouteille, papier toilette
  • Appareil photo avec protection contre la pluie
  • Lampe de poche
  • Snacks (barres de céréales etc)
  • Suffisamment d'habits de rechange (le climat humide, les vêtements ne sèchent pas la nuit)
  • Votre passeport valable 6 mois après la date de retour en France

Quel trek pour se rendre au Choquequirao ?

10399305_18844338359_1972_n.jpg

Voici deux exemples d'itinéraires à réaliser depuis Cusco. Il en existe d'autres, mais la durée pour se rendre au Choquequirao est toujours plus ou moins la même, à savoir de deux journées.

Lors de cette randonnée, vous serez accompagnés par votre guide local francophone originaire de la région et par une équipe de muletiers qui transportera le matériel pour le campement.

Jour 1 : Cusco (3399 m.) – Cachora (2093 m.) – Capuliyoc (2800 m. début de la randonnée) – Chiquiska (1800 m..) - Playa Rosalina (1461 m.) Santa Rosa (2290 m.)

Distance 18 km. Temps 6 – 7hrs environ - Altitude maximale: 2800 m. - altitude minimale: 1461 m

Tôt le matin nous quitterons Cusco pour nous diriger vers le nord, par la route, vers la ville d’Abancay. Nous profiterons d'un parcours spectaculaire à travers des plaines d'Izcuchaca, Zurite, Limatambo et Tarawasi.
Arrivés à la hauteur de Saywite, nous prendrons une déviation vers la communauté de Cachora pour arriver à Capulliyoc. Ce sera le début de notre randonnée.

Le long du chemin nous observerons les agriculteurs travailler dans les champs et si nous avons la chance, le vol des condors, le symbole de la Cordillère des Andes.

Nous prendrons notre déjeuner en route (Chiquiska - la Plage Rosalina). Nous continuerons notre randonnée exigeante vers notre premier campement à Santa Rosa (2290m) qui se trouve de l'autre côté de la rivière Apurímac. C'est l'un des lieux les plus tranquilles pour camper, ici nous pourrons profiter du beau paysage qui nous entoure.
Dîner et campement.

Jour 2: Santa Rosa (2290 m.) – Maranpata (2850 m.) – Choquequirao (3050 m.)
Distance 13 km. Temps 5- 6hrs environ Altitude maximale: 3050 m. altitude minimale: 2850 m

C'est parti pour le jour le plus difficile de la randonnée.

Tôt après notre petit déjeuner nous commencerons notre montée jusqu'à Maranpata, un lieu d'où nous pouvons observer déjà au loin les ruines du Choquequirao. Nous nous arrêterons quelques minutes pour un petit temps de repos et pour continuer par un chemin moins exigeant. Déjeuner en route.

Après à peu près 5 heures de randonnée, nous arriverons à notre campement près de Choquequirao (3050m) et nous nous installerons pour y passer la nuit. Si le climat est dégagé, la vue est incroyable. Nous aurons le temps pour nous reposer et pour commencer notre exploration au cœur de l'un des endroits les plus énigmatiques du continent sudaméricain.

Dîner et campement

10399305_18844288359_8916_n.jpg

Jour 3: Choquequirao (3050 m.) – Chiquiska (1800 m.)
Distance 18 km. Temps 6- 7hrs environ Altitude maximale: 3050 m altitude minimale: 1800 m

Aujourd'hui, la matinée sera dédiée à l'exploration du Choquequirao.

Après notre petit déjeuner, nous suivrons notre guide sur les traces des sections les plus importantes et intéressantes de cette citadelle inca et de la relation étroite entre Choquequirao et Machu Picchu.

Par rapport au Machu Picchu, on sait bien peu de choses sur le Choquequirao.

Originellement découvert au XVII siècle par les Espagnols, il est resté dans l'oubli jusqu'à ces dernières années quand le tourisme a élevé la fréquentation de la ville tout en y commençant l'exploration.

Pendant la journée nous verrons une variété de bromelias, des orchidées et des supports de bambou; nous espérons voir aussi des oiseaux comme les Quetzales, des Toucans et une variété de colibris.

Enfin, nous débuterons la randonnée de retour à Chiquiska, du côté opposé de la Vallée d'Apurímac. La montée est difficile mais la vue en vaut la peine. Après une journée pleine d'images inoubliables, nous atteindrons notre campement pour cette nuit : Chiquiska (1800m)

Dîner et campement.

Jour 4: Chiquiska (1800 m) – Capuliyoc (2800 m.) – Cusco (3399 m.)
Distance 14km. Temps 4 - 5hrs environ Altitude maximale: 2093 m altitude minimale: 1800 m

Tôt après le petit déjeuner, nous commencerons notre dernier jour de randonnée pour retourner à Capuliyoc où nous aurons notre dernier déjeuner et nous saluerons le personnel. Tout de suite nous prendrons notre transport vers Cusco, nous arriverons environ à 17 heures.

Visitez la Vallée sacrée des Incas avec un guide francophone natif de la région !

Comment peut-on rejoindre Choquequirao et le Machu Picchu ?

WhatsApp Image 2019-11-02 at 02.00.54.jpeg

Voici un second itinéraire de randonnée qui permet de rejoindre le Choquequirao et le Machu Picchu à pied.

Du premier au septième jour (de Cachora à La Playa), votre groupe sera accompagné par un guide et des muletiers qui transporteront tout l'équipement de campement ainsi que vos bagages personnels (jusqu'à 7kg). Le septième jour, vos bagages seront transférés à la gare en voiture.

Jour 1 : Cusco - Cachora – Chiquisca

Climat : chaud – durée de marche : environ 6h
Nous partirons de Cusco tôt le matin pour débuter la journée à 5h30. Tout d'abord, nous nous rendrons au village de Cachora (2850m), un très bel endroit entouré par une chaîne de montagnes et par le glacier Padreyoc (5571m).

C'est ici que nous rencontrerons les muletiers qui nous accompagneront tout au long de notre trek. Nous continuerons notre chemin en direction de Capuliyoc (2800m) puis nous nous arrêterons en fin de journée à Chiquisca (1930m) pour y camper.

Jour 2 : Chiquisca - Playa Rosalina - Marampata – Choquequirao
Climat : chaud et froid– durée de marche : environ 7h

Après le petit-déjeuner, nous descendrons jusqu'à Playa Rosalina à 1550m pour ensuite monter au village de Marampata à 2850m. C'est un formidable point de vue qui nous attend sur le site archéologique de Choquequirao (3033m).

Si la chance nous sourit, nous pourrons même admirer le vol des condors à la nuit tombée. Notre campement est situé à environ 25 minutes de marche des ruines de Choquequirao, à 2950m.

Sans titre 8.png

Jour 3 : Choquequirao – col de Choquequirao - Río Blanco
Climat : chaud avec moustiques– durée de marche : environ 6h

A l'aube, nous nous dirigerons vers la citadelle de Choquequirao (3033m), appelée « Cuna de Oro » (« Berceau d'or »). Nous profiterons de la quiétude de cet endroit merveilleux.

Nous visiterons la section des palais, les fontaines liturgiques, le Temple, la section des lamas et le « Usnu ».

Ensuite, notre trek continuera en direction du col de Choquequirao (3270m) pour admirer le site archéologique de Pinchaunuyoc (2450m).

Enfin, nous rejoindrons le point le plus profond du petit canyon du Rio Blanco (1900m), aussi appelé Rio Silvestre. Nous camperons dans ce paradis de verdure.

Jour 4 : Río Blanco - Maizal - San Juan Pass – Yanama
Climat : froid et chaud avec moustiques– durée de marche : environ 9h

Cette journée de marche se voudra assez éprouvante, en raison des changements constants liés à l'écosystème qui nous entoure. Nous commencerons notre trek tôt dans la matinée puis nous arrêterons faire une pause à Maizal (3000m) pour y reprendre notre souffle et admirer une vue magnifique sur un paysage exceptionnel.

Ce trek peut comporter des endroits où les conditions de marche sont mauvaises durant la saison des pluies au Pérou. Regardez donc bien où vous mettez les pieds, les chemins sont parfois glissants.

A San Juan (4170m), nous profiterons d'un panorama merveilleux sur la vallée en contrebas, mais également sur les montagnes autour de nous et les glaciers. Le plus haut d'entre eux se situe à 3530m d'altitude.

Jour 5 : Yanama – col de Yanama - Totora Pampa
Climat : froid et chaud avec moustiques– durée de marche : environ 8h

Tôt dans la matinée, nous débuterons notre trek du jour afin d'atteindre le plus haut sommet de ces quelques jours : le col de Yanama, à 4670m. Si nous sommes chanceux, nous n'excluons pas de voir passer un ou deux condors dans le ciel.

Nous admirerons, tout au long du chemin, les montagnes enneigées comme le Salkantay (6264m) et le Pintuyu (5450m). Enfin, nous rejoindrons notre campement dans la vallée de Totora Pampa (3200m).

Jour 6 : Totora Pampa - La Playa – Lucmabamba
Climat : chaud avec moustiques– durée de marche : environ 7h

Cette journée sera consacrée à la rencontre des habitants de la vallée de Totora Pampa, un peuple andin. Ils vivent en grande majorité de l'élevage de bétail et de l'agriculture. De plus, à leurs côtés, vous admirerez la flore typique des environs ainsi que leurs plantations de café, cacao et aussi de fruits.

Vous descendrez dans une magnifique forêt afin d'observer différentes variétés d'orchidées, bromelias et autres plantes locales.

Plus loin, notre chemin nous emmènera jusqu'à Wiñaypoco (2650m) pour y rencontrer des familles locales, puis à La Playa (2100m) et enfin à Lucmabamba (2000m). Nous y passerons la soirée et la nuit.

mapi longue.png

Jour 7 : Lucmabamba - Llactapata – Hydroelectric station - Aguas Calientes
Climat : chaud avec moustiques– durée de marche : environ 6h

Après le petit-déjeuner, nous emprunterons une partie du Chemin de l'Inca jusqu'au site archéologique de Llactapata (2650m). Vous y découvrirez une flore exceptionnelle et en apprendrez davantage sur la culture inca.

Depuis ce point, nous profiterons d'une vue sans égal sur le Machu Picchu et le Canyon de Vilcanota. Après cela, nous continuerons notre descente jusqu'à la gare Hidroelectrica (1950m) d'où nous prendrons le train pour Aguas Calientes (2050m). Nous passerons la nuit à Aguas Calientes.

Jour 8 : Aguas Calientes - Machu Picchu – Cusco

Journée consacrée à la visite guidée de Machu Picchu, surnommée la Ville Perdue des Incas, élue Merveille du Monde Moderne en 2007 et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La beauté du site, la nature environnante et l’atmosphère mystique qui s'en dégage vous laisseront un souvenir indélébile. Votre guide vous expliquera tout ce qu'il sait de cette mystérieuse cité.
Dans l'après-midi, vous retournerez à Cusco en passant par Aguas Calientes. Arrivée prévue dans la soirée. Vous pourrez prolonger votre séjouren visitant les salines de Maras 

Faut-il être en bonne condition physique pour réaliser le trek du Choquequirao ?

10399305_18844328359_1297_n.jpg

Oui. Le trek est déconseillé à toute personne souffrant beaucoup de l'altitude et n'étant pas entraînée pour des treks intenses avec de forts dénivelés. Le niveau de difficulté de ces randonnées est élevé mais cela en vaut la peine ! 

Circuits faisant étape à Comment se rendre au Choquequirao ?

icone nl

Recevez nos bons plans

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Facebook
Twitter

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse