Voyage équitable au Pérou et en Amérique Latine
Des questions ? 09 70 40 55 71 On vous rappelle

Chichen Itza : la cité Maya du Yucatan au Mexique

Présentation

Impossible de n'avoir jamais entendu le nom de cette cité maya enfouie dans la jungle. Chichen Itza doit son existence à la présence de deux imposants cénotes, des puits naturels gorgés d'eau, éparpillés un peu partout dans la péninsule du Yucatan. Dans cette région aride, ces cénotes représentaient un élément vital pour les Mayas. C'est ainsi que l'on obtient l'explication du mot Chichen, signifiant « bouche de puits ».

 

Faites un saut dans le temps à Chichen Itza

Terres des Andes vous fait découvrir ce site exceptionnel dans la région du Yucatan au Mexique : Chichen Itza.

Vous visiterez ce lieu durant votre 3ème journée de voyage en autotour avec notre guide Pedro, natif de la capitale du Yucatan, Mérida. Il connait la péninsule comme sa poche.

La cité de Chichen Itza est situé à l'extrême nord de la Péninsule du Yucatan. C'était une ville maya qui fut influencée par la civilisation toltèque entre 750 et 1200 après J-C. La grande pyramide emblématique a été construite en 1050 en l'honneur du Kukulkan, le Dieu serpent à plumes.

Les Mayas en ont fait un centre religieux et sacré parmi les plus importants du Mexique. Les connaissances et les croyances de cette civilisation étaient très développées pour l'époque. Après le déclin de la civilisation maya, les alliés des Toltèques connus sous le nom des Itzas conquirent le lieu dans les années 900. Les raisons de leur départ dans les années 1200 sont toujours inconnues à ce jour.

En 1530, les « conquistadores » ont retrouvé les ruines de cette cité enfouie sous la végétation. Depuis, les fouilles archéologiques n'ont jamais cessé et cette région révèle encore d'innombrables secrets.

Ce site, entouré par 300 hectares de forêt vierge, est depuis 1988 classé au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO. Depuis 2007, il fait partie des Sept Nouvelles Merveilles du monde.

 

Chichen Itza : site parmi les mieux conservés du Mexique

Comme vous le comprendrez lors de votre visite, le site de Chichen Itza est composé de deux parties distinctes.

Au sud s'étend le quartier du « Vieux Chichen », entièrement construit en style puuc, une architecture typiquement maya.

Au nord, on peut visiter le « Nouveau Chichen », comprenant les monuments les plus sacrés pour les Mayas : le Castillo, le Caracol, le Cénote sacré...

chitzen itza

 

Les différents sites à visiter à Chichen Itza

 

Le Castillo

Parmi les édifices les plus remarquables du site, nous retrouvons comme à Tulum le fameux « Castillo », « château » en espagnol. Ce nom n'est pas celui d'origine mais celui donné par les conquistadors. Pour rejoindre le sommet de cette pyramide, les Mayas empruntaient les 91 marches qui se séparent latéralement en 365 marches, autant de marches que de jours dans l'année. Le Castillo mesure 24 mètres de haut.

C'est le lieu sacré où l'on célèbre encore aujourd'hui la descente sur terre du dieu Kukulkan, le serpent à plumes. Lors des équinoxes d'automne et de printemps, ce serpent en pierre construit sur la rampe de la pyramide semble s'animer en fonction de la lumière que le soleil projette sur lui.

 

Le tzompantli

A quelques pas de la pyramide de Chichen Itza, nous pouvons observer le vaste temple des Guerriers et ses milles colonnes. Ce sont de grandes colonnes, parfois rondes ou carrées qui peuvent être gravées. Certaines tiennent encore debout, d’autres jonchent le sol. Les Toltèques adorateurs de temple, le dieu qui garde ce temple est d'une importance cruciale pour la cité, qui l'imposèrent aux populations dominées.

 

Le terrain de jeu de balle

Dirigeons-nous ensuite vers le plus grand terrain de jeu de balle du Mexique. Les archéologues sont unanime et confirment bien qu'il s'agit plus d'un rite sacré que d'un jeu. Lors des grandes fêtes, deux équipes s'affrontaient avec une balle en caoutchouc. La partie pouvait parfois durer plus d'une journée.

A la fin du jeu le chef de l'équipe perdante était décapité par le gagnant de l'équipe adverse. Il est possible de voir ce type de terrain sur différents sites archéologiques au Mexique, mais celui là est impressionnant par sa démesure. C'est très simple, quand on est au milieu du terrain on se sent encore plus petit que sur un terrain de football.

 

Le cénote Ik Kil

Les cénotes sont des phénomènes naturels, ce sont des gouffres à la surface de la terre qui se forment lorsque le plafond d’une grotte remplie d’eau s'effondre. On estime que la péninsule du Yucatán, il y a environ 10 000 cénotes. Le cenote sacré qui a donné le nom de Chichen Itza au site est une oeuvre d'art.

En effet, Chi signifie « bouche » et Chén, « puits ». Cet édifice reste très mystérieux, les Mayas y jetaient de l’or et autres pierres précieuses, des jarres ou encore des ossements humains.

Le cénote se nomme "Ik Kil" ou Cénote bleu sacré, il a une profondeur d’environ 40 mètres. Un escalier mène au bassin, vous n’avez plus qu’à plonger dans l’eau.

Ce qui est fascinant dans ce cénote ce sont les lianes qui pendent au dessus de la surface de l’eau ainsi que les petites cascades qui apportent une ambiance majestueuse et naturelle impressionnante.

 

Le Caracol

Ce dernier monument n’est pas une pyramide ou un temple, mais un lieu dédié à l’étude de l’astrologie. Cet édifice nous fait penser aux observatoires astrologiques moderne.

Il confirme le caractère avancé de cette civilisation sur l'astrologie car c'est un observatoire de l'époque qui permettait aux Mayas d’étudier le mouvement des étoiles. Les connaissances Mayas ont été très avant-gardiste en la matière.

 

Les mystères de Chichen Itza

La cité regorge de questionnements et de mystères non élucidés de la part des scientifiques. Nous allons essayer de vous en décrire certains !

La prouesse des Mayas en matière d'architecture et de connaissances scientifiques est époustouflante pour l'époque. Voici les 3 principaux sélectionnés par Terres des Andes !!

 

Mystère 1 : Le son du perroquet face à la pyramide.

Comment les Mayas ont-ils pu reproduire le son de cet oiseau ?

Placez-vous devant la face gauche de la pyramide (gauche quand vous êtes dos à l’entrée). Ensuite, décalez-vous d’environ 50m puis frappez dans vos mains, vous recevrez un écho. Un son de perroquet selon la légende, un son d’oiseau produit par la tête de la pyramide qui agit comme un instrument de musique. Etonnant n’est-ce pas ? Si ça ne fonctionne pas essayez de vous reculer ou de vous avancer.

 

Mystère 2 : La conception du site en lien avec l'astrologie.

D'ou provient tous ce savoir des Mayas?

L'édifice "el Castillo" est une prouesse architecturale. La précision de la construction de ce monument, permet de prédire chaque équinoxe d’automne (22-23 septembre) et de printemps (20 mars). Sur la face exposée nord de la pyramide, le corps ondulé d’un serpent se dessine le long de la rampe de l’escalier grâce à un jeu d’ombre entre le soleil et les arrêtes de la pyramide. De plus, les archéologues ont découvert récemment que les temples dans la ville ont été construits en fonction de la position des étoiles et des planètes. Le château enregistre les équinoxes et le solstice d’été, l’Observatoire lui, enregistre les cycles de la lune, qui, avec le positionnement du soleil, permettent d'indiquer les saisons de plantation et de récolte.

 

Mystère 3 : Les echos du terrain de pelote.

Combien d'échos arrivez-vous à entendre au maximum?

Un autre phénomène acoustique a lieu au beau milieu du terrain de pelote. Si vous frappez dans vos mains, un nombre important d'échos peuvent revenir à vos oreilles. Autant dire que l’acoustique du terrain avait bien été étudiée car ce phénomène était voulu. Surprenant n'est-ce-pas?

 

Mystère 4 : Les cranes et ossements retrouvés sur le site.

Pourquoi retrouve-t-on autant de squelettes humains?

Dans la légendaire cité de Chichen Itza, vous trouverez le Mur des Crânes. Les rangées de crânes de pierre sont sculptées de façon différente. De plus, vous retrouverez au fond du Cénote Ik Kil, ou Cénote bleu sacré, à une profondeur d’environ 40 mètres un nombre incalculable d'ossements. Autant vous dire que la baignade n'est pas très rassurante. La présence des ces ossements reflète-t-il l'animosité de ces civilisation ou alors est-ce le fruit de pratiques religieuses particulières? En tout cas, cela laisse un goût étrange et morbide à la visite. Mais, vous avez de la chance, ce mystère n'en est pas un pour notre guide Pedro : à vous de lui poser la question !

 

Guide pratique pour visiter Chichen Itza

 

A quelle heure faut-il visiter Chichen Itza ?

Nous vous conseillons de privilégier les premières heures de la journée pour visiter Chichen Itza. Le site ouvre à 08h00 heures du matin. La température est plus agréable, les bus touristiques n’ont pas encore eu le temps d’arriver depuis la Riviera Maya et les vendeurs ambulants ne se sont pas encore arrivés sur les lieux.

Pour les photographes, la fin de journée est le meilleur moment. Mais attention, le site ferme ses portes à 17h00, donc il faut penser à quitter les lieux au moins 30 minutes avant.

 

Quelle est la meilleure saison pour visiter Chichen Itza ?

Selon nous, il n’y a pas de saison meilleure qu'une autre pour visiter Chichen Itza. L'afflux touristique est important toute l'année, c'est un lieu ou il y a toujours du monde. Par ailleurs, notre conseil pour visiter la Péninsule du Yucatán, d’y aller entre janvier et mars, c’est la meilleure saison, il ne fait pas trop chaud et il ne pleut pas.

 

Comment se rendre à Chichen Itza?

En voiture : il faut compter 2h00 environ pour effectuer le trajet Merida – Chichen Itzá et 3h00 pour effectuer le trajet Cancún – Chichen Itzá. Il faut aussi 3h00 environ pour effectuer les 181 km du trajet Playa-de-Carmen – Chichen Itza

En bus : Le site est bien desservi par les bus des lignes directes en provenance de Merida : il y en a un toutes les heures. Nous vous conseillons d'aller sur le site « travelyucatan » pour voir les horaires. Les bus faisant la navette depuis Cancún sont un peu moins nombreux. Depuis Valladolid, les bus passent toutes les demi-heures, en 45min environ.

 

Y'aurait-il une chose à ne surtout pas rater à Chichen Itza ?

Nous vous conseillons d'aller voir le spectacle lumineux et sonore qui commence tous les soirs à 19h00 en automne et en hiver et à 20h00 au printemps et en été. Il est projeté sur l’édifice 'el Castillo' et permet de poser un tout autre regard sur le lieu.

Circuits faisant étape à Chichen Itza : la cité Maya du Yucatan au Mexique

icone nl

Recevez nos bons plans

Des questions ?

09 70 40 55 71

Ou envoyez-nous un email
contact@terresdesandes.org

On vous rappelle

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Suivez-nous

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse