Voyage équitable au Pérou et en Amérique Latine
Des questions ? 09 70 40 55 71 On vous rappelle

Le Yucatan au Mexique : du farniente aux sensations fortes

Présentation

Le Yucatan est une des, sinon la région la plus visitée lors d'un voyage au Mexique. Et pour cause ! Ses paysages variés invitent au dépaysement le plus total, des eaux turquoises de la mer des Caraïbes à la végétation luxuriante de la jungle Lacandone, en passant par des villes colorées au charme colonial comme Valladolid, Mérida… Sans oublier Tulum, Uxmal, et le célèbre Chichen Itza ! Vous retrouverez tous ces sites incroyables avec notre circuit au Yucatan hors des sentiers battus !

islamujeres

 

1. Yucatan : Se prélasser au bord de la plage à Cancun

 

Cancun, c'est LA ville balnéaire de la baie du Yucatan par excellence. Ses eaux turquoises, ses plages de sable fin… Tout est réuni pour se prélasser pendant des heures au bord de la plage sans penser à rien. Ne pas oublier que Cancun se compose en réalité de trois grandes parties : le bord de mer, la nouvelle ville et les ruines archéologiques.

En effet, Cancun serait née au XVIIIè siècle, fondée par les Mayas qui lui ont donné le nom de « nids de serpents ». C'est à un peu moins de 10 km au Nord-Ouest de Cancun que l'on trouve El Meco, auparavant riche cité maya, dont il ne subsiste aujourd'hui que les ruines, et qui nous en apprend davantage sur l'histoire de cette belle cité maritime.

Cette zone, découverte par les Espagnols lors de leur conquête au XVIè siècle, témoigne de l'importance de Cancun qui se trouvait jadis sur la route commerciale des Mayas, entre le Mexique et le Honduras. Le complexe archéologique de El Meco tel qu'il a été découvert compte environ quatorze édifices, dont le plus célèbre, El Castillo, une belle pyramide comportant 5 niveaux et mesurant 17 m de hauteur.

Voilà de quoi échapper pendant quelques heures au tourisme en abondance qu'attire chaque année la belle côte balnéaire de Cancun…

Capture decran 2017 05 10 a 16.19.56

 

2. Yucatan : Explorer Tulum

 

Continuons notre exploration de la belle « Riviera maya » dans la province du Yucatan, en direction de la ville de Tulum. Cette exceptionnelle cité maya, construite en l'an 564 de notre ère, se trouve sur un promontoire rocheux dominant la baie.

Depuis le site, la vue sur la mer des Caraïbes y est remarquable : la couleur foncée des roches contraste nettement avec celle très claire de l'eau et du sable blanc, le tout dans une luminosité des plus étincelantes. Tulum s'étend sur 6 kilomètres le long de la côte et ses ruines et anciens édifices sont séparés en deux parties : les parties internes et externes.

Au cœur de la cité, on trouve des édifices prioritairement religieux mais aussi les habitations des personnes influentes de l'époque. Les autres habitants résidaient dans l'enceinte de la cité, qui s'étendait sur 5 km en dehors des murs de celle-ci. N'oubliez pas de vous rendre au niveau du Castillo, la pyramide majeure de ce site emblématique.

tulum

Autre petit conseil : le complexe archéologique de Kukulcan est à ne pas manquer lors de votre visite de Tulum. Il fait référence au Dieu aztèque du vent et est construit en hauteur.

Tulum telle qu'elle fut construite répondait à deux objectifs principaux : la défense, comme en témoignent ses grandes murailles, mais également le commerce puisque c'est aussi pour faciliter ce dernier qu'elle a été construite au bord des côtes. Tulum est devenu, quelques années avant la conquête espagnole, un des lieux les plus importants de résidence et de commerce de cette partie du pays.

Cette belle ville vous réserve d'agréables surprises, puisqu'il y a une règle d'or à Tulum : ne pas dépasser la hauteur des palmiers pour construire. C'est ainsi que, depuis la mer quand vous nagerez dans des eaux turquoises et que vous regarderez la plage, vous vous croirez immergés en pleine jungle. C'est ça aussi, le charme de Tulum…

tulum

 

3. Yucatan : En connaître davantage sur les Mayas

 

Partir à la découverte des anciennes cités mayas du Yucatan et du Mexique en général, c'est s'assurer de connaître un minimum d'éléments sur cette civilisation aujourd'hui presque disparue.

C'est en 2600 avant J.-C. que sont apparus les premiers Mayas. A l'époque, leur empire s'étendait du Mexique au Honduras mais aussi au Guatemala et au Belize. De l'apogée de cette civilisation, il reste les sites majeurs de Tikal au Guatemala, mais aussi Chichen Itza et Palenque au Mexique. Chacune de ces villes était gouvernée en interne, il n'y avait pas de roi ou de chef de l'empire comme chez les Incas.

Les Mayas étaient un peuple de bâtisseurs, de commerçants, d'artisans, d'agriculteurs… Trois ordres constituaient la société maya : la noblesse, le clergé et les gens du peuple. Les deux premiers habitaient à l'intérieur même de la cité, qui était le cœur religieux. Les paysans quant à eux vivaient aux alentours de ce centre.

L'agriculture faisait vivre le peuple maya, notamment celle du cacao (qui servait de monnaie d'échange), du maïs et du coton. Les mayas savaient déployer des trésors d'ingénierie pour réussir à faire face à une saison sèche de plusieurs mois consécutifs.

Avec l'arrivée des sécheresses au IVè siècle dans ce climat déjà aride d'Amérique Centrale, le peuple maya déclina fortement. Les ancêtres mayas ont emporté avec eux les savoirs-faire comme l'astronomie et l'artisanat. L'arrivée des Espagnols signa la fin de cette civilisation, mais non de sa culture.

dona isabel

 

4. Yucatan : Découvrir Chichen Itza

 

Impossible de mettre les pieds dans le Yucatan sans visiter Chichen Itza, la cité maya des « sorciers de l'eau ». Ces derniers étaient les dirigeants de la ville, et puisaient leur nom dans les origines même du site et de son appellation « Itza ». Chi signifiait « bouche » en maya et Chen, « puits ».

Pourquoi les Mayas ont-il construit cette extraordinaire cité à cet endroit précis, entre les villes de Mérida et de Valladolid ? Les ressources du sol en ce lieu précis sont très riches en eau, puisque celui-ci est constitué de cinq cénotes, ou puits naturels. Cela contraste nettement avec la sécheresse des environs.

Classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998 et sacré parmi les Sept nouvelles merveilles du monde en 2007, le site de Chichen Itza demeure un incontournable de tout séjour au Mexique.

Chichen Itza semble comme séparé en deux : au Sud, des ruines en puuc, comparables à celles d'Uxmal, constituent la partie la plus ancienne du site. Au Nord, on admire des édifices plus grands en taille qui seraient postérieurs à ceux de la partie sud. Dans la partie Nord, les bâtiments ont été construit en hommage à Kukulkan, le serpent à plumes. Ils comportent notamment la grande pyramide.

Pour ceux d'entre vous qui aiment particulièrement l'astronomie, sachez que les mayas observaient de façon assez minutieuse les étoiles à l'observatoire de Chichen Itza, appelé « caracol ». Grâce à cet édifice, ils pouvaient également observer la planète Vénus, correspondant à leur Dieu principal : Kukulcan.

Il vous sera bien sûr possible de prendre un guide sur place pour découvrir Chichen Itza, afin de découvrir au mieux ce site mélangeant les cultures mayas et toltèques.

chichen2

 

5. Yucatan : Farniente à Isla Mujeres

 

Depuis Puerto Juarez, à quelques kilomètres de Cancun, vous pourrez emprunter un bateau local pour vous rendre à Isla Mujeres pour effectuer 15 minutes de traversée… qui en vallent la peine ! Il est bien sûr possible de visiter l'île à votre rythme ou bien de rejoindre un tour sur place. Les deux options sont envisageables pour visiter cette île magnifique, loin de l'attroupement des touristes à Cancun. Vous profiterez de la végétation des Caraïbes en toute quiétude.

Vous pourrez même louer une moto pour faire le tour de l'île ! Escapade détente et douceur comme on les aime…

islamujeres 2

 

6. Yucatan : Valladolid, escale culturelle

 

Une petite halte à Valladolid sur la route pour rejoindre Chichen Itza… et vous ne le regretterez pas ! Bienvenue en plein cœur de la région du Yucatan ! Valladolid est une ville typiquementcoloniale aux églises magnifiques qui font sa renommée à travers le monde entier. Parmi les plus célèbres, on retient San Bernardino de la Sierra, église et également couvent construit au XVIè siècle et qui restent emblématiques de l'architecture de la région. Les jardins et les fresques qui ornent cette église sont parmi les plus beaux du pays.

La légère volupté de la ville se dessine grâce aux façades très colorées de celle-ci, qui rappellent les charmes des cités orientales. Autre particularité de la ville, et non des moindres : elle est construite sur le centre cérémoniel maya Zaci. Le cénote du même nom est accessible à pied depuis le parc situé dans le centre, pour une baignade des plus délectables.

Enfin, Valladolid est connue nationalement pour sa gastronomie, parmi les meilleures que l'on trouve au Mexique. Goûtez les « lomitas », de la viande de porc assaisonnée à la locale. La longaniza, le pavo et le pollo en escabeche sont des plats aux saveurs typiques qui régaleront aussi vos papilles…

Depuis Valladolid, vous pourrez partir pour des excursions nature comme à la Réserve de Biosphère située tout près. Bien sûr, vous rejoindrez aussi les ruines mayas de Ek Balam et Chichen Itza rapidement.

 

7. Yucatan : Visiter les ruines de Coba

 

Coba se trouve à une centaine de kilomètres de Cancun et à un peu plus de 40 kilomètres de Tulum, dans le Yucatan. L'origine de son nom remonte à la civilisation maya qui a édifié le site entre les années 500 et 900 de notre ère, il signifierait « eau trouble », en référence aux deux points d'eau présents dans les environs du site qui constituaient des ressources indispensables pour permettre la survie des habitants.

Les différentes études menées sur le site de Coba permettent de comprendre qu'environ 50 000 habitants vivaient là lors de l'apogée de la civilisation maya. Son influence était comparable et aurait même été supérieure à celle de Chichen Itza pour les mayas.

Lorsque le tourisme balnéaire se développa sur la côte Caraïbe du Mexique dans les années 1970, les pouvoirs publics décidèrent d'accorder davantage de fonds pour la conservation des sites archéologiques, dont celui de Coba, auparavant délaissé car se situant en pleine jungle.

C'est une escale incontournable pour les amateurs de nature, puisqu'on observe à Coba des espèces d'animaux rares et typiques du Mexique comme le toucan, le singe araignée, la mygale, etc. Pour profiter de cette expérience au maximum, louez des vélos pour parcourir le site archéologique à votre rythme tout en profitant de la jungle luxuriante qui vous entoure !

 

junglepresdepalenque.jpg

 

8. Yucatan : Escapade à l'île Holbox

 

L'île d'Holbox est un paradis de nature puisque cette île au nord de Cancun est préservée du tourisme de masse. Nous sommes loin des plages bondées de la côte, donc, et nous pouvons profiter pleinement d'un cadre idyllique.

Composez votre excursion vous-même, en fonction de vos envies ! Commencez par prendre le bateau depuis le port de Chiquila… et débarquez sur une île paradisiaque. Holbox est l'archétype parfait de la destination de rêve : personne sur la plage, des palmiers à foison, un sable blanc et une eau bleue turquoise…

Dans une paillote au bord de la plage, vous dégusterez un délicieux cocktail face à la mer, tout en savourant un excellent « ceviche », fameux plat à base de poisson très frais. Les restaurants, les lieux authentiques et la bonne humeur feront de votre petit séjour sur cette île aux allures de carte postale une escapade inoubliable et en harmonie avec la nature.

Parmi les activités locales, la priorité est la détente… Alors « cool, Raoul ! ». Des excursions à la découverte de la faune locale, aux animaux que vous pourrez apercevoir lors d'une marche sur la plage, vous ne serez pas déçus du voyage ! Un moment en dehors du temps, que l'on vous recommande vivement.

 

9. Un roadtrip dans la péninsule du Yucatan

Se trouvant parmi les nombreuses manières de découvrir la belle région du Yucatan, sortir des sentiers battus et concocter vos petits endroits secrets personnels : l'autotour en voiture est fait pour vous !

A votre rythme, vous irez rencontrer la population du coin, parfois même cuisiner avec les habitants. Vous découvrirez les sites incontournables de la région sans vous presser avec notre circuit au Yucatan hors des sentiers battus !

De Cancun à Isla Blanca en passant par la Route Puuc et la jungle mexicaine, ce circuit concocté par Terres des Andes est un concentré en 11 jours des plus beaux endroits du Mexique.

 

10. Un plongeon dans les cenotes du Yucatan

 

Les cénotes, kesako ? Ce sont des bassins d'eau souterrains présents dans la péninsule du Yucatan, qui est en fait un véritable gruyère, puisqu'elle compte environ 10 000 cenotes… Ces puits si particuliers et propres à cette région du monde sont variables en diamètre et en profondeur, mais on en trouve dans toute la partie sud-est du Mexique !

Auparavant, les mayas vouaient un culte à ces cénotes, et pour cause ! Elles étaient leur principale source d'eau. Aujourd'hui, quelques un (moins du quart) des 10 000 cenotes du Yucatan sont accessibles aux visiteurs qui peuvent profiter d'un moment de détente et de rafraîchissement dans leurs eaux souterraines de couleur turquoise.

Cette formation géologique présente et multipliée par dizaine de milliers dans le Yucatan a été classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO et reconnue comme étant une réelle merveille de la nature. Parmi les plus célèbres cenotes, celui de Xtoloc près du fameux Chichen Itza était un lieu éminemment sacré pour les Mayas.

L'accès à ces cenotes se fait très facilement depuis les routes principales de la péninsule et notamment depuis Valladolid. Sinon, vous pourrez partir d'Uxmal (cenote Kankiriché), de Cuzama (magnifique cenote Chelentun), et même de Mérida ! Vous en garderez un souvenir inoubliable.

cenote

 

11. Yucatan : Visiter Uxmal et ses temples

 

A environ 80km de Mérida, la belle cité archéologique d'Uxmal vous surprendra par ses édifices très bien conservés. C'est un des sites majeurs du Yucatan, construit par les mayas au IXè siècle de notre ère.

Ce qui caractérise Uxmal avant tout est qu'il fait partie de « la route Puuc », au nord-ouest du Yucatan, région encore habitée par les descendants des Mayas. Les cénotes sont moins présentes dans cette partie du pays qu'ailleurs, mais cela est sans compter sur l’ingéniosité des Mayas qui stockaient l'eau dans des citernes souterraines.

Le style Puuc se réfère à l'architecture des monuments mayas, comme à Uxmal, où deux niveaux sont présents : le premier constituant la partie basse est dépouillé, contrastant avec le second, la partie haute, fait de pierres sculptées représentant des mosaïques aux formes diverses.

Si l'histoire d'Uxmal est encore peu connue, les bâtiments édifiés par les Mayas sont eux bien visibles : le Palais du Gouverneur et son imposante sculpture à l'entrée, la pyramide du Devin, le fameux quadrilatère des Nonnes, etc. Les frises et représentations sur ces monuments en disent long sur les croyances et l'histoire des anciens habitants… de quoi replonger des siècles et des siècles en arrière !

uxmal

 

 

12. Un parc de sports et d'aventures

 

Explorez le Yucatan en dehors des sentiers battus ! Profitez d'une escapade pour découvrir les plus beaux atouts naturels de la région… de façon sportive et divertissante dans un parc d'attractions ! La tyrolienne vous offrira de belles sensations, puis partez à la découverte des grottes mystérieuses, faîtes du 4x4 ou du buggy… Vous ne le regretterez pas !

Pensez à acheter vos billets à l'avance sur internet, vous les paierez un peu moins cher que si vous les achetez sur place.

 

13. Admirer l'art contemporain yucatèque

 

Oui, l'art mexicain gagne à être connu. Si vous êtes amateurs de ce genre de visites originales, n'hésitez pas à visiter quelques galeries au détour de ruelles peu fréquentées par les touristes. Par exemple, à Valladolid, entrez dans la Casa de los Venados… Une impressionnante collection multicolore de tableaux et objets magnifiques ravira vos pupilles !

La Casa de los Artistas Nahualli de Mérida est également un incontournable pour les amoureux d'art moderne ! Soyez curieux ; vous ne le regretterez pas !

Le Yucatan est une source d'inspiration incroyable pour les artistes comme en témoignent de nombreuses collections locales… une merveille à découvrir absolument.

 

14. Yucatan : Visiter Mérida

 

Mérida, la ville blanche et actuelle capitale du Yucatan a été fondée en janvier 1562 par l'espagnol Francisco de Montejo. Vous ne pourrez pas passer à côté de cette belle ville yucatèque qui offre tant et plus à découvrir en matière de nourriture, art, culture maya, etc.

Le Palais du Gouverneur vous ouvre ses portes. Son édifice à l'architecture coloniale est parmi les plus beaux de la ville. Vous pourrez y contempler des peintures et des couloirs qui témoignent d'une esthétique singulière.

Mérida est la ville par excellence où se côtoient les cultures indigène maya et espagnole. Cela se ressent dans l'accent fort de ses habitants, mais aussi dans la cuisine, l'art,… C'est un carrefour incontournable pour en connaître davantage sur les différentes cultures qui cohabitent au Mexique.

Si vous avez un peu de temps lors de votre passage à Mérida, allez vous balader sur le « Paseo de Montejo », cette avenue emblématique possède un bon nombre de bâtiments coloniaux impressionnants aux façades très travaillées et colorées.

 

15. Écotourisme dans le Yucatan : découverte des habitants et des communautés indigènes

 

Avec Terres des Andes, vous partirez à la découverte de cette belle région mexicaine, toujours dans la respect de la nature et des habitants.

En route pour Ek Balam, le « jaguar noir » en maya, pour une visite grandeur nature de ce beau site archéologique. Le site archéologique maya d’Ek Balam est composé de 45 structures préservées et restaurées. La concentration des pyramides sur un espace réduit vous permet de profiter pleinement de chaque partie en un temps raisonnable.

Le plus impressionnant à Ek Balam sera probablement le privilège de pouvoir monter tout en haut de l’Acropolis afin de profiter d'une vue imprenable sur le reste des ruines et sur la forêt yucatèque !

Une coopéarative maya vous attendra afin de vous remettre vos vélos de location qui serviront pour vous rendre au cenote Xcanche, situé à 2 kilomètres pour vous reposer dans un hamac. Vous pourrez nager en toute simplicité parmi les poissons du cenote Xcanche, entourés de jolies libellules qui viennent se poser sur le coton qui flotte sur l’eau. Vous pourrez également profiter du restaurant pour boire un verre et profiter de l’aire de repos avec des hamacs pour vous détendre un instant à l’ombre avant de reprendre votre chemin.

Vous visiterez également plusieurs maisons d'artisans d'un village maya, ce qui vous permettra de rentrer au coeur de cette culture fascinante.

Terres des Andes vous propose de vous rendre au village de Nuevo Durango, organisé sous la forme d’une coopérative écotouristique. Ils disposent d’un petit musée d’insectes locaux qui retiendra votre attention. Dans cette petite communauté, vous dormirez dans des cabanes écologiques. A ne pas manquer ! Vous pourrez également pratiquer le rappel dans une grotte tout près.

Bienvenue dans la vaste réserve de Punta Laguna ! Ses 5500 hectares sauront vous impressionner par leur richesse en écosystèmes dans la jungle. Vous y découvrirez une vaste lagune où vous pourrez profiter d’une balade en canoé au milieu de cette nature luxuriante.

Accompagnés d’un guide francophone ou hispanophone, vous partirez alors à la recherche des singes araignées et singes hurleurs dont le cri saura vous impressionner. Si vous avez l’esprit aventurier, vous pourrez vous lancer du haut de la tyrolienne histoire de changer d’angle de vue et admirer la beauté des lieux en prenant de la hauteur avec quelques sensations fortes. Vous visiterez également un beau cenote sacré où vous pourrez vous baigner paisiblement.

Lancez-vous également à la découverte d’autre projets écotouristiques aux alentours: la lagune de Pacchen, le cenote d’Esmeralda, la tyrolienne de Tres Reyes ,…

 

La Péninsule du Yucatan : Infos pratiques

 

- Des vols réguliers depuis Paris pour Cancun avec Air France, comptez 12h de vol

- Au Yucatán, vous aurez 7h de décalage avec la France

- Les déplacements en voiture de location sont conseillés, pour visiter la région en toute liberté et éviter les plages bondées de Cancun…

- Nous tenons à signaler que nous déconseillons les excursions avec le requin baleine à Holbox à cause de l’invasion et du stress que cela représente pour les requins. Nous ne promouvons plus non plus les balades à cheval car nous avons constaté lors de notre dernière visite que les chevaux sont en mauvais état. Soyons responsables !

mer

Circuits faisant étape à Le Yucatan au Mexique : du farniente aux sensations fortes

icone nl

Recevez nos bons plans

Des questions ?

09 70 40 55 71

Ou envoyez-nous un email
contact@terresdesandes.org

On vous rappelle

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Suivez-nous

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse