Voyage équitable au Pérou et en Amérique Latine
Des questions ? 09 70 40 55 71 On vous rappelle

Le Canyon de Sumidero : une merveille de la nature au Mexique

Présentation

Le cañon del Sumidero est une des principales attractions touristiques de l’Etat du ChiapasMarianne B., de retour de son voyage au Mexique, nous raconte son aventure exceptionnelle au coeur du Canyon de Sumidero.

Le cañon del Sumidero est une des principales attractions touristiques de l’Etat du Chiapas, attirant plus de dix mille visiteurs par jour en période de vacances (mais assez peu le reste de l’année …). Alors, bien sûr, j’ai voulu moi aussi découvrir ce site qui venait de concourir pour figurer dans la liste des nouvelles sept merveilles de la nature. Mais, avant de monter à bord d’une vedette à moteur pour une croisière sur le rio Grijalva, une photo s’impose à l’embarcadère, devant une peinture murale représentant le canyon.

Courte attente à l’embarcadère, le temps de remplir les dix sièges d’une lancha, et nous voilà partis pour une superbe excursion de trois heures à travers 30 km de gorges impressionnantes, avec des parois verticales dépassant mille mètres de haut. C’est en se précipitant du haut de ces falaises qu’à la fin du XVIème siècle les Indiens de la région s’étaient suicidés pour échapper aux conquistadores espagnols.

Par ci-par là, les parois sont trouées de grottes et couvertes de buissons d’épineux et de cactus cierge.

Une merveille de la nature au Mexique

Le cañon del Sumidero est une des principales attractions touristiques de l’Etat du Chiapas, attirant plus de dix mille visiteurs par jour en période de vacances (mais assez peu le reste de l’année …). Alors, bien sûr, j’ai voulu moi aussi découvrir ce site qui venait de concourir pour figurer dans la liste des nouvelles sept merveilles de la nature. Mais, avant de monter à bord d’une vedette à moteur pour une croisière sur le rio Grijalva, une photo s’impose à l’embarcadère, devant une peinture murale représentant le canyon.

Courte attente à l’embarcadère, le temps de remplir les dix sièges d’une lancha, et nous voilà partis pour une superbe excursion de trois heures à travers 30 km de gorges impressionnantes, avec des parois verticales dépassant mille mètres de haut. C’est en se précipitant du haut de ces falaises qu’à la fin du XVIème siècle les Indiens de la région s’étaient suicidés pour échapper aux conquistadores espagnols.

Par ci-par là, les parois sont trouées de grottes et couvertes de buissons d’épineux et de cactus cierge.

Les parois sont trouées de grottes

A un endroit, une curiosité naturelle singulière, due à des concrétions calcaires et de la mousse, fait penser - à condition de faire preuve d’imagination - à un sapin de noël.

Un peu plus loin, l’eau d’une cascade se transforme en une pluie fine qui forme un rideau d’embruns tapissant la paroi.

Sur les berges du fleuve lézardent quelques crocodiles...

On peut également apercevoir de loin quelques singes hurleurs réfugiés dans les branches d’un tamarin et, au bord du rio, quantité de gallinazos (charognards), les ailes déployées pour se chauffer au soleil, apparu seulement en fin de matinée au fond du canyon. C’est d’ailleurs pourquoi la visite dans les gorges est à recommander en milieu de journée, lorsque le soleil est au zénith.

La lancha glisse sur un cours d’eau tranquille; rien à voir avec les rapides du canyon du Colorado ou le torrent qui coule au fond des gorges du Verdon. A la sortie des gorges, le rio Grijalva, deuxième fleuve du Mexique, débouche dans un lac de retenue de barrage, refuge de pélicans.

Ce site grandiose se trouve sur la route allant de Mexico à San Cristobal et au Guatemala, à quelques minutes de Tuxtla Gutierrez, la capitale du Chiapas.

C’est à Tuxtla que l’on trouve peut-être le plus beau jardin zoologique du monde ; il rassemble exclusivement des animaux du Chiapas, qui est la région d’Amérique du nord possédant le plus grand nombre d’espèces animales. Plus de 150 d’entre elles sont visibles dans ce zoo, notamment toutes sortes de félins, vivant dans leur habitat naturel. Des visites sont même organisées la nuit afin de pouvoir observer certaines espèces plus particulièrement nocturnes.

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé un jaguar noir, unique au monde paraît-il, et les quetzals, oiseaux emblématiques des civilisations précolombiennes.
Le musée archéologique de Tuxtla est également très intéressant, avec notamment ses vitrines consacrées principalement à la civilisation maya, mais pas seulement...

Et puis, à Tuxtla il ne faut pas manquer d’aller au parque de la marimba, en fin d’après midi. Depuis un kiosque à musique dressé dans un parc du centre ville, des percussionnistes viennent tous les soirs jouer du xylophone, l’instrument emblématique du Chiapas. L’auditoire, composé surtout de personnes âgées en habits du dimanche, est d’abord assis sur les bancs publics ou sur des sièges pliants, mais rapidement se lève pour se rapprocher du kiosque et esquisser quelques pas de danse au son des marimbas.

Une ambiance bon enfant, avec des couples qui se forment le temps d’un air de musique, s’appliquant à danser le mieux possible car se sachant observés par les autres ou pour plaire à leur cavalier(e) du moment, tandis que courent dans tous les sens des gosses ayant échappé provisoirement à la surveillance des grands parents.

L’embarcadère pour l’excursion dans le canyon du Sumidero se trouve à l’entrée de la charmante petite ville de Chiapa de Corzo, inscrite depuis peu au patrimoine culturel de l’humanité de l’UNESCO.

Sachez que pour les voyageurs ayant opté pour le circuit Découverte du Yucatan, Terres des Andes propose une extension en voiture dans le Chiapas."

Marianne Brest

Circuits faisant étape à Le Canyon de Sumidero : une merveille de la nature au Mexique

icone nl

Recevez nos bons plans

Des questions ?

09 70 40 55 71

Ou envoyez-nous un email
contact@terresdesandes.org

On vous rappelle

Être rappelé

Laissez-nous votre numéro et un conseiller vous rappellera

Suivez-nous

On parle de nous dans la presse !

bandeau presse